logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Attaques meurtrières à Gaza près de Rafah et Khan Younès.

Les Palestiniens déplacés de l'est de Khan Younis à Gaza ont fui vers d'autres secteurs de la ville après un ordre d'évacuation israélien. Cette action suscite des inquiétudes humanitaires, selon le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, alors qu'une frappe aérienne a récemment tué huit personnes, dont des enfants et des femmes.
Illustration HD montrant un paysage désolé de Gaza, avec des habitations détruites et des civils inquiets. Des nuages de fumée s'élèvent au loin, tandis que des secouristes s'affairent. La scène doit évoquer la tragédie des huit morts suite aux frappes près de Rafah et Khan Younès.






Article Journalistique

Évacuation à Khan Younis, Gaza : Les Palestiniens déplacés face à une situation critique

Les Palestiniens déplacés de l’est de Khan Younis, à Gaza, ont continué à affluer mardi et à monter des tentes dans d’autres secteurs de cette ville du sud, suite à l’ordre d’évacuation israélien émis lundi. Cet ordre laisse présager un retour imminent des troupes israéliennes dans la région. Israël avait mis fin à une offensive à Khan Younis plus tôt cette année, retirant la majorité de ses forces.

Préoccupations de l’ONU face à l’ordre d’expulsion

  • Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général, a souligné les inquiétudes de l’ONU concernant l’évacuation massive prévue. L’OCHA a averti que cela aggraverait les souffrances des civils et augmenterait les besoins humanitaires.
  • Les civils sont confrontés à des choix difficiles, devant se réinstaller dans des zones sans services ou rester dans des zones à risque de combats.

Violences et pertes humaines suite à l’ordre d’évacuation

  • Une frappe aérienne israélienne a tragiquement coûté la vie à au moins 8 personnes, dont 4 enfants et 2 femmes, à Deir al-Balah, au centre de la bande de Gaza. Ces victimes étaient des déplacés ayant fui Khan Younis.
  • Depuis le 7 octobre, le bilan s’alourdit avec au moins 37 925 morts et 87 141 blessés, témoignant de la gravité de la situation humanitaire à Gaza.

Partager l'article :