logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Attaque des FSR au Soudan : 100 morts

Au moins 100 personnes ont été tuées lors d'une attaque menée par les forces paramilitaires de soutien rapide au Soudan, dans un village de la province de Gezira. Parmi les victimes se trouvent des femmes, des enfants et des personnes âgées. Le gouverneur du Darfour a partagé cette tragédie sur les réseaux sociaux, attirant l'attention sur les pertes humaines.
Une illustration HD représentant une scène en dissonance : des civils soudanais fuyant une attaque brutale par les FSR, mêlant chaos et peur. Les personnages sont divers, certains sont blessés, d'autres tentent désespérément de trouver refuge. L'atmosphère est sombre mais l'espoir transparaît à travers certains visages déterminés.

Au moins 100 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées après l’attaque par les forces paramilitaires de soutien rapide au Soudan. L’assaut a eu lieu mercredi dans un village de la province de Gezira. Le gouverneur du Darfour a publié sur le réseau social X que des femmes, des enfants et des personnes âgées figuraient parmi les victimes.

Violences meurtrières au Soudan

Les violences ont fait rage au Soudan, où des dizaines de personnes ont perdu la vie lors d’une attaque menée par les forces paramilitaires de soutien rapide. Le gouverneur de la province de Gezira, Mina Arko Minawi, a partagé des informations alarmantes sur les conséquences de cette tragédie, mettant en lumière le terrible bilan humain de l’assaut.

Bilan dramatique des victimes

  • Au moins 100 personnes ont été tuées dans l’attaque.
  • Des dizaines d’autres ont été blessées, dont des femmes, des enfants et des personnes âgées.
  • Le gouverneur du Darfour a exprimé sa profonde consternation face à la violence infligée à la population civile.

Mina Arko Minawi, gouverneur régional sous l’autorité du général Abdel Fattah Burhan, a partagé une vidéo poignante montrant les conséquences dévastatrices de l’attaque, avec des scènes déchirantes de victimes recouvertes de tissus blancs à Wad al-Noura.

Réactions et témoignages

Les réactions internationales n’ont pas tardé à affluer, condamnant fermement ces actes de violence contre des civils innocents. Le directeur exécutif de l’UNICEF a souligné l’impact dévastateur de l’attaque sur les enfants, avec au moins 35 d’entre eux tués et 20 autres blessés.

  1. Les organisations humanitaires locales ont témoigné de l’horreur de la situation à Wad Madani, pointant du doigt l’utilisation d’artillerie lourde par les forces paramilitaires.
  2. La population locale, déjà fragilisée par des mois de conflit, est plongée dans la douleur et l’effroi face à ces événements tragiques.
  3. Les autorités soudanaises sont appelées à agir rapidement pour mettre un terme à ces violences et à assurer la protection des civils.

Partager l'article :