logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

agédie mortelle lors du Hajj 2024

En Arabie Saoudite, les autorités ont rapporté des centaines de morts parmi les pèlerins du Hajj cette année, avec une liste en ligne suggérant plus de 550 décès. Les températures extrêmes ont été évoquées comme cause principale, suscitant des inquiétudes sur la santé des pèlerins venant de pays à faibles revenus.
Un groupe d'articles religieux rassemblés sur le site du Hajj, sous un soleil brûlant, des tentes blanches alignées et des secouristes se précipitant pour aider les pèlerins en détresse.

En Arabie Saoudite, les températures élevées ont malheureusement causé la perte de nombreuses vies parmi les pèlerins du Hajj cette année.

Des décès en hausse lors du Hajj

Selon les autorités saoudiennes, un nombre important de pèlerins ont perdu la vie cette année, ce qui a suscité l’inquiétude des familles qui cherchent à identifier et récupérer les corps de leurs proches. Une liste non officielle, relayée sur Internet, avance un chiffre d’au moins 550 décès survenus durant les cinq jours du Hajj. Des professionnels de la santé, préférant garder l’anonymat, ont confirmé la véracité des noms mentionnés dans cette liste, laissant supposer qu’environ 600 dépouilles pourraient être présentes dans les installations dédiées. À ce stade, aucune cause de décès n’a été rapportée.

Facteurs de risque lors du pèlerinage annuel

  • Chaque année, le Hajj attire des pèlerins venant de pays à faibles revenus, nombreux parmi eux ne bénéficiant que de peu voire pas du tout de suivi médical avant leur départ. Un article du Journal of Infection and Public Health souligne que les maladies infectieuses peuvent se propager rapidement au sein de cette population, composée en grande partie de personnes âgées avec des problèmes de santé préexistants. Ceci suggère que les conditions de santé des pèlerins pourraient amplifiées les risques potentiels de décès.
  • Des pays comme la Jordanie et la Tunisie ont déjà signalé des décès parmi leurs ressortissants en raison des températures extrêmes régnant à La Mecque. Les pics de chaleur, avec des relevés atteignant jusqu’à 47 degrés Celsius, ont grandement affecté la santé des pèlerins sur les sites saints de la ville et ses environs, d’après le Centre national saoudien de météorologie.

La priorité est maintenant d’établir des mesures pour assurer la sécurité et le bien-être des fidèles participant au pèlerinage, une responsabilité que les autorités saoudiennes devront assumer en tenant compte des leçons tirées des événements tragiques de cette année.

Partager l'article :