logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

agédie en Papouasie-N-Guinée : 2000 victimes dans un glissement de terrain

Un glissement de terrain en Papouasie-Nouvelle-Guinée a entraîné l'ensevelissement d'environ 2000 personnes, nécessitant une aide internationale. Les travaux de secours sont entravés par des conditions difficiles sur le terrain et des obstacles logistiques majeurs. Les autorités locales et internationales sont mobilisées pour gérer cette catastrophe aux implications économiques importantes.
Illustration HD d'un scénario de glissement de terrain en Papouasie-N-Guinée, mettant en avant les impacts dévastateurs sur la nature et les habitations. Montrer la force destructrice de la nature face à des maisons englouties sous la boue et les arbres déracinés, avec des secouristes essayant de sauver des victimes. Capturer la tragédie sans montrer de violence directe, mais plutôt l'ampleur de la catastrophe naturelle et l'urgence des actions de sauvetage.

Un glissement de terrain en Papouasie-Nouvelle-Guinée a tragiquement enseveli plus de 2000 personnes, suscitant une demande d’aide internationale.

Impact dévastateur du glissement de terrain

  • Le Centre national des catastrophes de la Papouasie-Nouvelle-Guinée a confirmé la tragédie, avec un bilan dépassant de loin les estimations initiales des Nations Unies.
  • Des informations font état de « destructions majeures » à Yambali, Enga, avec seulement six corps retrouvés jusqu’à présent.
  • Les conditions difficiles sur le terrain entravent les opérations de secours, notamment l’éloignement du village et les conflits tribaux.

Obstacles aux opérations de sauvetage

  1. Le glissement de terrain a recouvert 200 mètres de l’autoroute principale sous près de 8 mètres de débris, entravant l’acheminement de l’aide.
  2. Des engins de terrassement ont été acheminés sur le site, situé à 400 kilomètres de la côte est, pour faciliter les opérations de recherche des victimes.
  3. La décision d’utiliser des équipements lourds pour dégager les corps divise la communauté, confrontée à des dilemmes émotionnels et culturels.

La directrice par intérim du Centre national des catastrophes a souligné l’impact économique majeur de cette catastrophe sur l’ensemble du pays.

Partager l'article :