logo afrikactus bleu fonce jaune
drapeau cameroun

Cameroun

drapeau togo

Togo

drapeau benin

Bénin

drapeau sénégal

Sénégal

drapeau de la centrafrique

RCA

drapeau gabon

Gabon

continent afrique noir

Edition pays

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Accord migratoire abandonné : Aucun remboursement selon le Rwanda

Suite au retrait de l'accord controversé sur l'expulsion des migrants conclu avec le Royaume-Uni, le Rwanda refuse de rembourser les fonds déjà versés par Londres. Le Premier ministre britannique Keir Starmer a abandonné ce plan et le gouvernement rwandais confirme qu'aucun remboursement n'est prévu.
Une illustration HD représentant un iceberg géant émergeant de l'océan, symbolisant l'accord migratoire abandonné entre plusieurs pays. L'iceberg est entouré de divers oiseaux marins en vol, ajoutant une touche de vie à la scène. La composition globale évoque à la fois la complexité et la fragilité des relations internationales.

Après l’annonce du retrait de l’accord controversé sur l’expulsion des migrants entre le Rwanda et le Royaume-Uni, des révélations importantes sont faites sur le sort des fonds déjà versés par Londres.

Réaction du Rwanda

Le Rwanda a explicitement déclaré qu’aucun remboursement des fonds déjà versés par le Royaume-Uni n’est prévu dans l’accord sur l’expulsion des migrants. Lors d’une interview à Kigali, Alain Mukuralinda, porte-parole adjoint du gouvernement rwandais, a confirmé que cette clause n’était pas incluse dans l’accord signé entre les deux pays.

Annonce de Keir Starmer

Après sa victoire écrasante, le nouveau Premier ministre britannique Keir Starmer a officiellement abandonné le plan controversé visant à expulser des demandeurs d’asile et migrants arrivés illégalement vers le Rwanda. Cette décision marque un tournant majeur dans la politique migratoire du Royaume-Uni.

  • Keir Starmer a qualifié le projet d’expulsion du gouvernement conservateur précédent de « mort et enterré ».
  • Londres a déjà versé 280 millions d’euros à Kigali dans le cadre de ce plan depuis son annonce par l’ex-Premier ministre Boris Johnson en avril 2022.

Cette révélation soulève des questions sur l’utilisation future de ces fonds et sur les implications financières de l’abandon de cet accord entre le Royaume-Uni et le Rwanda.

Impact et Prochaines étapes

Ce revirement dans la politique migratoire britannique soulève des interrogations sur les futures relations entre le Royaume-Uni et le Rwanda, ainsi que sur les mesures alternatives envisagées par le gouvernement de Keir Starmer pour faire face à la crise migratoire.

  1. Les implications économiques de l’abandon de cet accord suscitent des inquiétudes quant à la gestion des fonds déjà transférés au Rwanda.
  2. Les discussions entre les deux pays pourraient désormais se concentrer sur de nouveaux accords de coopération dans d’autres domaines, compte tenu de ce changement de cap important.

Il est essentiel de rester attentif aux développements futurs concernant cette situation et de surveiller de près les répercussions de cette décision sur la dynamique des relations internationales entre le Royaume-Uni et le Rwanda.

Partager l'article :